25 mars 2018

Les séances

La prise en charge est proposée en individuel ou en groupe au sein d’un espace art-thérapeutique. Les séances durent environ 40 minutes  et peuvent aller jusqu’à une heure, selon la forme d’intervention et les personnes concernées. La périodicité des séances se décide au début de l’engagement, après un ou plusieurs entretiens préliminaires. L’art-thérapie est un processus, un minimum de séances est nécessaire.

En libéral, il s’agit d’une démarche volontaire du patient ou de sa famille. Une prise en charge à domicile est possible. En institution, une indication est posée par un médecin ou une équipe pluridisciplinaire, en accord avec le patient, et s’inscrit dans une prise en charge globale.

Mon approche prend en compte la singularité de chacun. Chaque art-thérapie est singulière et unique.

L’art-thérapie ouvre un espace secret, à l’abri des regards et permet de se retrouver.

L’art-thérapie telle que je l’exerce ne demande aucune connaissance ni pratique artistique. Je propose un accompagnement autour d’un bricolage, sans attente de résultat, sans interprétation ni jugement. Je choisis les matières et matériaux que je mets à votre disposition et vous accompagne dans votre traversée singulière, quelle que soit votre souffrance. Il n’y a ni recherche esthétique, ni enseignement de pratique artistique.

Le courant dans lequel je m’inscris est orienté par la psychanalyse.

LES SÉANCES :

L’art-thérapeute offre un espace propice à l’expression singulière d’un sujet.

L’art-thérapie permet de se dire autrement, ouvrant au silence entendu, sans prendre le mot au pied de la lettre. C’est une histoire de langage, le lieu où vous pouvez choisir votre façon de vous dire, avec votre expression singulière.

Je vous propose un dispositif de mise en route de votre créativité, réalisé par mes soins spécialement à votre attention.

L’espace art-thérapeutique que je vous propose est un espace confidentiel, une ouverture à la poésie. Je vous y accueille dans votre singularité et vous offre les moyens de développer votre créativité.

Les séances sont sur rendez-vous.

Les séances d’art-thérapie ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale, certaines mutuelles les remboursent en partie.

Pour les bénéficiaires de la compensation du handicap, celle-ci peut prendre en charge ou atténuer le coût des séances d’art-thérapie, sur factures et d’autant plus facilement qu’elles sont conseillées ou prescrites par un médecin.

LE DISPOSITIF

Le dispositif art-thérapeutique est l’outil de l’art-thérapeute et il fait tiers dans la relation entre l’art-thérapeute et le patient.

Grâce au dispositif, outil conçu par l’art-thérapeute, un espace de bricolage est proposé au patient, un espace poétique et exotique. C’est une mise en condition de pouvoir exercer ses capacités créatrices.

Partant du constat que la souffrance psychique est liée au manque d’espaces psychiques intervallaires, le rôle de l’art-thérapeute est de créer des dispositifs susceptibles d’expérimenter ces espaces. L’art-thérapeute invente et met à la disposition du patient des dispositifs sans induction, ni demande, afin de laisser un espace le plus ouvert possible au sujet.  Art de art-thérapie vient de « ars » qui veut dire « faire avec ». Le sujet fait avec le manque et l’art-thérapeute n’est pas là pour le combler. Il permet une construction, un bricolage éphémère qui ouvre le sujet à un prolongement de cette construction hors séance.

L’art-thérapie se traduit par la dématérialisation de l’objet, la prévention de la performance et de la production. L’art-thérapeute soulage la pression de l’objectif. Il ouvre à l’inattendu.

Où ?

Les différentes structures d’exercice de l’art-thérapeute sont principalement : foyers d’accueil, foyers de vie, hôpitaux publics et privés de soins généraux et psychiatriques, les maisons de retraite, centres médico-psychologiques (CMP), centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP), centres pénitentiaires, centres d’aide par le travail (ESAT), centre d’accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP), instituts médico-professionnels (IMPro), instituts médico-éducatifs (IME), établissements médico-pédagogiques (EMP), instituts de rééducation pédagogique (IRP), hôpitaux de jour, écoles publiques, privées ou spécialisées…

Des indications dans les champs sociaux, pédagogiques, judiciaires, associatifs et dans les entreprises.

Des instances qui font appel aux compétences des art-thérapeutes : ARS, CAF, services sociaux, Pôle Emploi, la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), l’Education Nationale (GRETA).

POUR QUI ?

L’art-thérapie concerne tous les âges et peut être particulièrement indiquée aux personnes qui présentent des difficultés à s’exprimer et communiquer verbalement avec les autres, organiser et structurer leur pensée, relier leur parole, leurs mots à leur ressentis, émotions, à leur corps.

Le processus art-thérapeutique s’adresse à des personnes qui veulent :

  • dépasser un évènement douloureux (deuil, divorce…),
  • traverser une épreuve personnelle ou en tant qu’aidant,
  • passer le cap d’une période de vie particulière,
  • effectuer un travail sur elles car sont en souffrance…

Adultes, adolescents, enfants, couples, familles.

L’art-thérapie ne se substitue à aucun traitement médical ou psycho-thérapeutique, elle en est complémentaire. Elle s’exerce sur prescription médicale.

Découvrez nos offres :

Offres institutions de santé

Offres entreprises

Stage découverte

Particuliers