24 septembre 2017

Entreprises

  • Accompagner le changement
  • Prévenir les risques psycho-sociaux
  • Développer la motivation
  • Prévenir et gérer les situations conflictuelles
  • Bien-être au travail
  • Créativité
  • Cohésion

Team building :

  • Team building d’expression : saynètes, improvisations.
  • Team building créatif : création d’une BD, d’un roman Photo, création de publicités.

Prendre du recul avec des situations d’entreprises, grâce à des jeux d’expression.

A l’occasion d’une journée d’étude, inviter à l’échange, au partage, à la communication. Vos collaborateurs travaillent et jouent ensemble. Ils se créent des souvenirs de moments uniques. Ce vécu favorise la cohésion et la créativité de vos équipes.

Durée : à partir de 2 heures

Au sein de votre entreprise ou dans le lieu choisi pour votre séminaire.

Atelier d’expression :

Faire une rencontre à travers une création éphémère, grâce à un bricolage créatif et sans oublier que la finalité n’est pas l’objet, mais la processus d’inventivité, de créativité.

Utilisation de matériaux variés comme le papier, le tissu, le sable, l’eau, l’encre, l’huile, des matériaux vgétaux, des objets de la vie courante…

Stimuler la créativité, à partir d’un ou plusieurs des cinq sens : assemblages, collages, décollages, mises en scène, contes, marionnettes, photographie, écriture…

Atelier d’écriture :

Une façon de trouver la liberté par la contrainte. Contrainte du lieu, de la motivation, du temps. La finalité n’est pas l’objet, ici le texte, mais le mouvement de respiration psychique vers lequel l’écriture ouvre chaque sujet qui y participe. Ce mouvement va de soi vers un autre et d’un autre vers soi. Il est une manière d’aller du moi au je(u), sans recherche d’esthétique.

L’atelier d’écriture comporte des règles et son cadre sécurisant permet à chaque sujet de s’alimenter de l’esprit de chaque autre, sans jugement ni interprétation. C’est un lieu de stimulation de la créativité, de prise en main et de mise en mouvement de sa parole. C’est un lieu où le silence borde les mots, les émotions.

Le groupe peut être constitué de cinq à dix personnes maximum.

Les séances ont lieu une fois par semaine ou quinzaine. Elles durent environ une heure et leur régularité permet de faire jaillir la créativité de chaque un du groupe.

Elles transforment des ambiances collectives, apaisent les tensions, soulagent les isolements, diminuent la violence.

L’art-thérapie pour accompagner le changement :

La méthode adoptée pour effectuer cet accompagnement s’appuie principalement sur une observation des micro-comportements qui constituent la pratique quotidienne d’une activité et sur une série d’interviews de terrain des différents acteurs concernés.

  • La prise de vue permet de regarder les gestes et positionnements, ainsi que le séquençage des actions menées.
  • L’interview des acteurs permet d’identifier les problématiques rencontrées puis de formaliser leur expression.
  • L’initialisation d’un recueil d’expression permet de créer un média concret ainsi qu’un support valorisant.

Le séquençage consiste à décomposer la continuité d’une action-type, afin d’identifier les différentes phases de l’intervention qui, dans leur enchaînement, constituent une compétence à part entière.

Les actions-type décrites sont représentatives de l’activité des acteurs. Elles lient des capacités de mobilité, de communication, de théâtralisation. Ce qui apparaît avec le séquençage des actions, c’est tout d’abord l’enchaînement des gestes. Or s’il n’est pas conscient, cet enchaînement a tendance à se diluer dans l’intervention.

Les gestes spontanés prennent de l’importance. Le regard d’un interlocuteur n’est pas focalisé sur le geste, il se fie au comportement de l’acteur pour prendre confiance dans la réponse qui lui est fournie. Par exemple, si l’acteur communique avec ses gestes une sensation de précision et d’attention, le propos paraît plus fiable et facile à intégrer.

Le relationnel des acteurs est basé sur leur capacité à exprimer comportementalement leur compétence dans l’espace., mais aussi dans le temps et dans le ton.

Le principe de cet accompagnement est d’engager un processus de coproduction empirique de l’activité réalisée. Ainsi les acteurs qui travaillent sont invités à commenter une photo d’eux en apportant une bonne pratique.

Le but de cet auto-enseignement partagé est d’établir un échange d’expertise entre acteurs et aussi entre acteurs et autres intervenants qui peuvent être des supérieurs hiérarchiques, des résidents, des prestataires, des clients…

Concrètement, l’acteur s’exprime sur la base de la photo, en décrivant un détail dans son attitude. Il s’agit généralement d’un geste précis qui implique pour l’acteur un comportement adapté.

Ce lien entre le geste et le comportement chez l’auteur est essentiel, car il existe aussi chez la personne auprès de laquelle intervient l’acteur.

L’échange passe par le corps avant de passer par la tête.

Les modalités de mon accompagnement sont à définir en fonction du contexte et de la demande exprimée.

L’art-thérapie pour prévenir les risques psycho-sociaux :

Le monde du travail change et il en va ainsi des représentations que nous avons de l’homme au travail. La pénibilité, le stress, la souffrance au travail sont reconnus comme des risques professionnels au même titre que la sécurité et la santé.

La problématique des risques psycho-sociaux ne peut pas être limitée à un seul domaine, à savoir celui de la psychologie individuelle, ni à celui du rapport de domination présent dans les relations d’emploi.

Les risques psycho-sociaux sont plurifactoriels. Ils se distinguent des troubles et des facteurs de troubles.

Selon l’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail), les facteurs à l’origine de la majorité des risques identifiés, concernent quatre familles :

  • les exigences du travail et son organisation
  • Le management et les relations de travail
  • La prise en compte des valeurs et attentes des personnels
  • Les changements du travail

Les difficultés rencontrées s’analysent sous l’angle des relations de travail et du management.

L’accompagnement que je propose permet d’envisager des réponses institutionnelles au risque psycho-social et de trouver une position singulière de chaque acteur dans cette dynamique.

Les modalités de mon accompagnement sont à définir en fonction du contexte et de la demande exprimée.

Conférence, avec ou sans atelier :

Selon le sujet choisi pour la conférence, d’une durée de une à trois heures, elle peut comporter un temps d’atelier où s’éprouve un thème abordé durant la conférence.

Pour des groupes d’une dizaine ou douzaine de personnes.

L’art-thérapie au cœur de séjours de rupture :

Il est des défis actuels que peu de personnes osent tenter, durant même une courte période de deux jours :

  • Prendre le temps de respirer, dans un environnement calme et propice à l’écoute du silence, des sons et sensations qu’offre la nature, et trouver son propre silence, au milieu du foisonnement de ses bruits et pensées.
  • S’ouvrir à l’inattendu.

Ouvrir un espace-temps où chacun laisse ses appareils numériques au repos, et trouve une nouvelle respiration psychique, dans un lieu où les arbres et la nature offrent leur force dans le dénuement.

Durant ces deux journées, je propose un accompagnement à l’accouchement de ce silence, par des dispositifs utilisant des matériaux variés, et en formulant des propositions poétiques qui peuvent ouvrir à l’inattendu.

Un espace-temps où la parole prend forme.

Rallyes artistiques et culturels :

Faire l’expérience d’une découverte dans un lieu inconnu semble aller de soi, voire très accessible. Il s’agit pourtant d’accueillir. Qu’en est-il dans un lieu connu ?

C’est une proposition que je pose, comme une manière de trouver un autre regard sur l’habituel.

Dans des lieux familiers aux participants, accueillir ma proposition d’un pas de côté, et se laisser surprendre. Trouver un nouvel angle de perception de ces lieux, serait comme une métaphore du mouvement intérieur qui peut se produire.

Séance : une demi-journée ou une journée.

Pour un groupe de 5 à 10 personnes.

 

MPB Art-Thérapie